Bonsoir, demain, la Délivrande ouvre ses portes normalement... pas de grève

 

 

A la rencontre des anciens : Mot de Sœur Souad Abou Samra : Samedi 12 Février 2011
 
Ce qui nous réunit aujourd’hui c’est quelque chose d’inexprimable. Nous nous retrouvons dans l’établissement scolaire qui a contribué à façonner notre avenir.
Nos motivations pour être là aujourd’hui peuvent être différentes :
ü Rencontre des camarades de classe.
ü Nostalgie des lieux et des personnes.
ü Reconnaissance et espérance de nouvelles rencontres et activités.
ü Ouverture à de nouvelles opportunités professionnelles et d’autres motivations que je n’ai pas citées.
 
Vous avez remarqué des changements dans les bâtiments, les cours, les locaux… ceci est accompagnée d’une grande évolution sur le plan pédagogique, et scolaire. Les exigences actuelles sont différentes de celles de notre temps ! eh oui, notre ambition n’est pas moins la vôtre : c’est de voir grandir l’établissement dans lequel nous avons passé une grande partie de notre vie, le voir grandir, prospérer, et rester en avant de toute évolution en proposant une éducation de qualité, avec le meilleurs rapport qualité / prix.
Votre contribution est très précieuse. Je ne parle pas de contribution financière, elle peut être une mise à disposition de vos compétences, de vos conseils, de vos relations, de votre savoir-faire… Les activités de notre amicale sont pour nous l’occasion de renouer avec notre passé proche ou un peu lointain, et d’être fier d’appartenir à une institution qui évolue vers la vie, et qui, elle, est fière d’avoir contribué à former des femmes et des hommes actifs dans la société, en harmonie avec eux-mêmes, et brillants dans différents domaines.Je voudrais partager avec vous une conviction : nous réunir est un début, passer du temps ensemble est un progrès, et travailler ensemble est un succès.
Ce que notre établissement est aujourd’hui, c’est le fruit de 50 ans de travail missionnaire. Oui, si vous me demandez quel âge a notre établissement, c’est bien un demi-siècle. Il y a 50 ans que des sœurs sont venues s’installer à Araya, avec comme but participer à l’éducation des enfants et des jeunes de la région. Et là je voudrais rendre hommage aux sœurs directrices qui m’ont précédées et qui sont dans les bras du Seigneur : Sœur Marie de l’immaculée, Sœur Marie de l’Incarnation, Sœur Marie Joseph, Sœur… s’ajoute à leur travail la contribution des sœurs qui les ont accompagnées dans leur mission et des différentes équipes pédagogiques avec qui elles ont fait ce parcours admirable. D’un petit pensionnat au moment de la fondation, l’établissement a fait son chemin pour devenir un établissement d’enseignement secondaire reconnu dans les différentes instances nationales et internationales notamment françaises. Ce dont nous sommes fiers le plus, c’est cette relation particulière qui s’est tissée entre vous anciens et l’établissement. Plusieurs d’entre vous reviennent régulièrement nous voir et revoir à titre personnel. Par notre rencontre aujourd’hui, nous voulons donner sens, nourrir et faire vivre ce lien entre nous.
Je voudrais remercier pour cela Melle Thérésa Rakweh, mon assistante, qui a pris à cœur ce dossier de la part de l’établissement, et Madame Reine Irani Abi Khalil de la part des anciens.
Ceci pour commencer. Mais vous êtes tous invités à participer activement chacun selon ses possibilités, son temps et ses compétences aux différents projets de l’amicale et de l’établissement. C’est ensemble que nous sommes plus forts et ce n’est qu’ensemble que nous pouvons construire un monde meilleur. C’est dans l’intérêt des générations à venir.
Je suis désolée pour celles et ceux que nous n’avons pas pu atteindre, je compte sur les relations de chacune et chacun d’entre pour l’invitation à la prochaine rencontre qui aura lieu vers la fin de cette année scolaire. J’espère que nous serons chaque fois un peu plus nombreux.
Je partage avec vous le secret de ma vie : « C’est aimer sans compter, sans calculer et sans attendre en retour, à l’exemple de deux grandes figures de notre Congrégation : Saint Dominique, fondateur de l’ordre des prêcheurs et Laure Sabès fondatrice de notre Congrégation». Ceci je l’ai appris sur les bancs de cette école, où après une formation religieuse et des études poussées en lettres modernes, j’ai pris en charge la direction de cet établissement depuis 1990.
«  Vive le Liban ! Vive la Délivrande ! Et vive son amicale ! »
 
   
     
  
Accueil

Statut

Les Nouvelles
Les Nouvelles

Inscription en ligne

Télécharger la Fiche d'inscription